Single
template part visite

Jardin du Pré Catelan

  • Jardin du Pré Catela, l'ancienne laiterie.

  • Jardin du Pré Catelan, araucaria araucana.

  • Jardin du Pré Catelan, cétoine dorée sur une pivoine.

  • Jardin du Pré Catelan, le théâtre de verdure.

  • Jardin du Pré Catelan, muguet près de la rivière.

UN PEU D’HISTOIRE

Le jardin a été créé au XIXe siècle dans le bois de Boulogne, vestige de l’ancienne forêt de Rouvray qui couvrait autrefois l’ouest de Paris.

Le bois a pris le nom du village de « Boulonge » créé au moyen âge pour être un lieu de pèlerinage dédié à la Vierge sur le modèle de l’église de Boulogne sur Mer.

Domaine royal, le bois fût entièrement clos d’un mur sous le roi François 1er, qui fera également construire en lisière le superbe château de Madrid, hélas détruit à la fin du XVIIIe siècle.

Au XVIIe siècle, le roi Louis XIII venait y chasser au vol pour capturer, entre autres, des huppes fasciées, tandis que les moines du monastère de Longchamp y menaient paître leurs troupeaux.

Sous Louis XIV, une maison de gardes fût construite du côté de la Seine puis transformée sous la Régence en folie par le maréchal d’Estrée.

Cette même folie sera remplacée par une autre, plus au goût du jour, par l’architecte François Joseph Belanger à la demande du Comte d’Artois et embellie d’un jardin anglo-chinois planté par le paysagiste écossais Thomas Blaikie.

Sous Napoléon III le bois de Boulogne va être considérablement transformé par la création des lacs, de l’hippodrome de Longchamps, de différents restaurants et va devenir le lieu de rendez-vous de la haute société de l’époque.

C’est dans ce contexte qu’en 1855, une ancienne carrière de sable est transformée en lieu enchanteur par l’homme de théâtre Nestor Roqueplan qui fait construire café, restaurant, laiterie, buffet de pâtisseries, lieu de spectacle, concert et divertissement, selon la description de l’époque.

La gestion est confiée à un certain sieur Berr qui fait faillite, entrainant la récupération du site par la Ville de Paris qui en 1861 fait redessiner le jardin par le paysagiste Barillet Deschamps, futur créateur du parc des Buttes Chaumont.

En 1952, alors que les Amis de la France à Londres souhaitent voir se réaliser à Paris un lieu dédié à William Shakespeare, Robert Joffret, conservateur des jardins de Paris à l’idée de réutiliser l’ancien théâtre de verdure du Pré Catelan, alors envahi de broussailles.

On créé alors, autour du théâtre réhabilité, 5 jardins évoquant des oeuvres du grand poète anglais:

La forêt d’Ardennes où se cachent les bannis de « Comme il vous plaira », la lande écossaise de « Macbeth », l’île méditerranéenne de « la Tempête », le paysage tourmenté d' »Hamlet » avec le saule et le ruisseau d’Ophélie, le décor fleuri du « Songe d’une nuit d’été ».

A la belle saison des spectacles sont donnés dans ce décor verdoyant.

CHOSES REMARQUABLES

La croix Catelan du XVIIe siècle, l’ancien chalet de la Croix Catelan, devenu le Relais du Bois ( désaffecté ), la rivière artificielle, les fabriques du XIXe siècle, les ponts en rusticage, le théâtre de verdure…

 

FAUNE

Lla situation au coeur du bois permet l’observation éventuelle de plusieurs rapaces: faucons crécerelle et hobereau, buse variable et épervier. De nombreux passereaux nichent dans le bois, ainsi que le héron cendré et le rare pic noir.

 

FLORE

Le jardin compte de beaux arbres anciens, hêtres, Araucaria…et de très belles pivoines arbustives offertes en 2004 par la ville japonaise de Yatsuka.

 

 => RETROUVONS NOUS AU PIED DE LA CROIX CATELAN, NON LOIN DE LA STATION DE BUS « BAGATELLE-PRE CATELAN », LIGNE 244.