Single
template part visite

Visite guidée du parc floral

  • Parc floral: la Mahonne de Jean Amado devant le Delta.

  • Parc floral: scène japonisante.

  • Parc floral: bonsaï dans la collection.

  • Parc floral: fontaine de François Stahly.

  • Parc floral: geai des chênes dans la pinède.

Un peu d’histoire

Ce jardin de 31 ha fut créé en 1969 par les services municipaux dirigés par Daniel Collin, pour accueillir les 3e floralies internationales de Paris.

Il est parsemé de 28 pavillons d’inspiration japonaise qui accueillaient autrefois les exposants des floralies et qui abrite désormais la maison Paris Nature, la serre aux papillons ou encore la collection de bonsaï.

Le jardin perpétue l’esprit des années 70 avec la présence de grands massifs de fleurs très colorées et d’œuvres d’Art, telle la Mahonne de Jean Amado posée sur le lac.

Une salle de spectacle en plein air appelée le Delta héberge chaque été des concerts jazz ou classiques.

Le jardin est divisé en plusieurs ambiances végétales : la chênaie, la pinède où vivent les plantes de terre de bruyère, la prairie des vivaces, le bassin des lotus…

Depuis 1998, le parc est une composante du jardin botanique de Paris, avec le  parc de Bagatelle, le jardin des serres d’Auteuil et l’arboretum Du Breuil.

En 2008, on a créé dans le parc le «  Chemin de l’évolution «  qui retrace 500 millions d’années du règne végétal depuis les premières algues vertes jusqu’aux plantes à fleurs.

Chaque année les jardiniers métamorphosent le parc pour coller au thème de fleurissement de l’année, en 2018 le thème étant  » plantes et insectes « .

Choses remarquables.

Le lac et sa fontaine monumentale, les pavillons, les œuvres d’Art créées entre 1969 et 1972.

Faune

Le parc accueille de belles populations de paons, bernaches du Canada et perruches à collier.

Le lac est fréquenté par les foulques, poules d’eau, canards colverts, tadornes casarca, mouettes et goélands ainsi que hérons cendrés.

Renards, fouines, écureuils et hérissons sont aussi des habitués du site.

Dans le ciel planent parfois des rapaces, buses, faucons crécerelles et hobereaux, éperviers d’Europe.

Flore

On trouve dans le parc des collections de Camellia, d’iris et de bonsaï, un bassin aux lotus, de nombreux rhododendrons dans la pinède, de superbes pivoines dans la prairie des vivaces, d’imposants massifs d’annuelles dans la Vallée aux fleurs, de beaux arbres peu courants.

⇒ Retrouvons nous à l’entrée «  château «  du parc, à l’angle de l’esplanade du château, extrémité du cours des Maréchaux. Métro château de Vincennes.