Single
template part visite

Visite guidée du parc Montsouris

  • Parc Montsouris: porte Art déco de la station météo.

  • Parc Montsouris: vue depuis le site de l'ancien Bardo disparu en 1991.

  • Parc Montsouris: cygne noir près du lac.

  • Parc Montsouris: l'automne près du lac.

  • Parc Montsouris: les naufragés d'Etex sous la neige.

Un peu d’histoire

L’origine du nom du site reste inconnue, même si on évoque parfois un certain géant Isaure ( Mons isauri ) ou encore un moulin de Moque souris.

Bien avant l’expropriation des terrains sous le second Empire, des choses intéressantes existaient sur et sous le site .

Un aqueduc romain venant de Rungis et amenant l’eau aux thermes de Cluny passait autrefois sous le parc.

AU XVIIe siècle, Le roi Henri IV décida le creusement d’un nouvel ouvrage dont sa veuve profita pour amener l’eau dans son palais du Luxembourg.

Très tôt on a extrait de carrières souterraines le très beau calcaire lutécien pour construire certaines églises et palais parisiens.

Ces carrières ont été transformées au XVIIIe siècle en catacombes  désormais prisées des touristes.

Sous le règne de Napoléon 1er, l’astronome François Arago installa sur le terrain une borne servant a matérialiser le méridien de Paris.

Une réplique du palais du Bardo de Tunis, remontée sur le site à l’issue de l’exposition universelle de 1867 partit hélas en fumée en 1991 après avoir abrité la 1ère station météo de France.

Deux ligne de chemins de fer traversaient le site choisi avant la création du parc : la ligne de Sceaux et la petite ceinture.

Le parc lui même est typique du Second Empire, même s’il a été inauguré en 1878, à cause de la guerre  franco prussienne.

Comme aux Buttes Chaumont, il possède une rivière et un lac artificiel, et ses escaliers sont bordés de balustrade en rusticage.

Son restaurant fréquenté par les artistes et architectes de l’entre deux guerres est toujours là, ainsi que le théâtre de Guignol adoré des enfants.

Le parc est bordé par la Cité Universitaire Internationale et par le gigantesque réservoir de Montsouris que nous apercevrons à distance..

Choses remarquables.

Un médaillon Arago incrusté dans le sol, le volcan ( cheminée d’aération de la petite ceinture  ), de nombreuses statues aux noms évocateurs : «  la mort du lion « , «  drame au désert « , «  accident  à la mine «, « les naufragés «, les deux vestiges des aqueducs dans l’avenue Reille…

Faune intéressante

De nombreuses tortues de Floride prennent leur bain de soleil à la pointe de l’île.

Un couple de cygnes noirs, un héron cendré et des goélands évoluent sur le lac.

Une colonie de perruches à collier anime ce parc où niche également un couple d’épervier d’Europe.

Flore remarquable

Ce parc accueille une très grande variété d’arbres : Albizzia, Magnolia grandiflora, Mélia, noyers noirs, frènes à fleurs, Sequoia et Sequoiadendron,  hêtres à feuilles de fougère, tulipier de Virginie…

 

⇒ Retrouvons nous près du kiosque à journaux, à la sortie du RER B,  station Cité Universitaire.